Bons plans étudiants autour du covoiturage

trois dispositifs rendent le covoiturage du quotidien gratuit en 2022

Publié le 04 janvier 2022

Bons plans étudiants : trois dispositifs rendent le covoiturage du quotidien gratuit en 2022

Les hausses récentes du prix des carburants et l'inflation record ont frappé durement les étudiants. Beaucoup d'entre eux, déjà lourdement affectés par la crise du Covid, n'ont pas eu les moyens de se loger près de leur lieu d'enseignement.

Pour aider ces étudiants à réduire leur budget de déplacement, des dispositifs encore trop peu connus leur permettent de covoiturer gratuitement entre leur domicile et leur lieu d'enseignement.

Voici 3 dispositifs et les démarches pour en bénéficier.

1/ Des déplacements étudiants entièrement financés par des certificats d'économies d'énergie

Le premier dispositif inédit et ambitieux permet de rendre complètement gratuit les covoiturages passagers entre le domicile et le lieu d'enseignement pendant au moins 6 mois tout en accordant une rémunération attractive à l'étudiant conducteur.

Ce sont des certificats d'économies d'énergie (autrement dit les entreprises polluantes) qui financent entièrement ce dispositif solidaire. Trente-cinq établissements supérieurs partout en France (*) l'ont déjà testé (universités, grandes écoles de commerce, d'ingénieurs, bts...). Face aux premiers succès, l'opération va se déployer plus largement en 2022. L'État souhaite atteindre l'objectif de 3 millions de covoitureurs quotidiens d'ici à 2024. Il mise donc sur les étudiants, à l'aise avec le numérique et à l'aube de leur vie active, pour impulser ce changement.

  • Si un étudiant souhaite profiter de ce covoiturage gratuit, il suffit de demander à son BDE de contacter les équipes de Karos, l'application spécialisée de covoiturage agréée par l'État qui porte ce projet : son dispositif est entièrement gratuit en 2022.

2/ Des « cœur-voitureurs » ont les portes et le cœur grand ouverts pour transporter les étudiants

Une autre alternative s'offre également aux étudiants les plus débrouillards. Pour marquer leur solidarité auprès des personnes plus modestes, certains covoitureurs refusent en effet de se faire rémunérer par les passagers.

Il est donc possible pour un étudiant de covoiturer gratuitement avec eux pour aller sur son lieu d'enseignement, comme s'il faisait du stop. Sur l'application Karos, spécialisée dans le covoiturage domicile - travail, on surnomme ces généreux conducteurs les « cœur-voitureurs ». Ils font le « plein de sens » en aidant les étudiants qui n'ont plus les moyens de faire le plein d'essence.

  • Pour trouver des trajets gratuits, il est possible de solliciter des groupes de covoiturage sur les réseaux sociaux ou de télécharger l'application Karos pour rechercher ces « cœur-voitureurs ».

3/ Le covoiturage étudiant déjà intégré dans les cartes de transport public

Enfin, un dernier dispositif peut aider les étudiants. De plus en plus de collectivités locales en France encouragent le covoiturage quotidien et l'intègrent comme un transport en commun à part entière.

Les étudiants possesseurs de cartes de transport ont donc bien souvent accès à du covoiturage gratuit sans même le savoir ! Par exemple en Île-de-France, tous les détenteurs d'un pass Navigo peuvent covoiturer gratuitement sur les plateformes partenaires comme Karos, Klaxit et Blablacar Daily.

Des milliers de trajets sont désormais disponibles chaque jour et maillent encore plus finement le territoire. Ce réseau de transport « augmenté » peut aussi servir de plan B pour les étudiants en cas de travaux ou de grèves sur le réseau de transport public.

  • Pour en savoir plus, les étudiants peuvent consulter le site internet de leur carte de transport public (ex : ici pour l'Île-de-France) pour vérifier si elle inclut ou non une offre de covoiturage ainsi que des tarifs préférentiels pour les étudiants.

Pour les étudiants conducteurs : ça vaut le détour !

Plus les étudiants seront nombreux à solliciter des covoiturages gratuits en mode passagers et plus de nombreux étudiants conducteurs pourront être rémunérés !

Eux aussi améliorent considérablement leur pouvoir d'achat. Contrairement aux idées reçues, les gains sur ces trajets courts, cumulés quotidiennement, sont loin d'être négligeables. Sur l'application Karos, les étudiants conducteurs sont parmi les plus actifs et touchent souvent entre 150 et 200 euros par mois. Sur l'année, c'est donc l'équivalent de plus d'un mois de salaire en job étudiant. Ça vaut le détour au sens propre et figuré !


FERMER